Vous êtes ici : Accueil > Ignace aujourd’hui... > Qu’est-ce qu’une retraite ?

Qu’est-ce qu’une retraite ?

La retraite ignatienne propose un chemin de prière pour toute personne qui cherche la volonté de Dieu pour sa vie, à ordonner sa vie selon Dieu, à mieux connaître le Dieu de Jésus-Christ.

La prière est ce moment où, dans notre vie d’homme, nous nous arrêtons pour mettre en présence de Dieu tout ce que nous sommes, pensons, sentons, voulons, faisons. Elle prend des aspects différents selon le lieu où nous en sommes et ce que nous vivons : cri, appel, attirance, révolte ou confiance, exclamation devant la Beauté ou tristesse et révolte devant la souffrance, l’injustice, la mort. Bien souvent spontanée, elle surgit de nous-mêmes et laisse ensuite en nous ce sens sûr que ce que nous y avons vécu était juste, comme un regard en arrière.
Saint Ignace, dans son génie spirituel, propose de laisser se déployer cela dans toute son ampleur, non plus en laissant surgir les choses dans la spontanéité, mais en l’organisant ... afin de favoriser au maximum son déploiement.
Le parcours qu’il propose s’étend idéalement sur 30 jours, dans un lieu qui permet la solitude, la prière et l’accompagnement. Trente jours de chemin, balisé en plusieurs étapes : chemin se vivant dans la prière qui, elle-même, est répétée quatre fois par jours, marquant le chemin d’une journée : de prière en prière, de journée en journée, de semaine en semaine, le chemin de Dieu et de l’homme se fait dans ses trois objectifs cités ci-dessus.
Deux conditions : un coeur large et généreux en entreprenant cette démarche, et la confiance que Dieu agira en moi aussi sûrement que je respire.
Il est possible de faire cette démarche soit en retraite fermée c’est-à-dire en rompant avec ses habitudes et ses amis, pour vivre dans un endroit retiré le « seul à seul » avec Dieu, soit dans la vie courante : on s’engage à une heure de prière quotidienne et à rencontrer un accompagnateur soit une fois par semaine soit tous les quinze jours. La première manière a l’avantage de donner du temps à la prière et donc d’aller plus droit au but. La deuxième manière a l’avantage d’allier la prière et la vie.

La même démarche peut être faite en 8, 6, 5, 3 jours. Cela signifie que la personne fait le même chemin, mais en vivant davantage tel ou tel aspect des Exercices Spirituels des Trente jours.
Plusieurs formules existent : s’adjoindre à un groupe auquel un prédicateur fait un ou deux enseignements par jour, afin de donner les indications de la démarche ; il est alors possible de rencontrer le prédicateur une ou deux fois durant la semaine. Soit de faire la démarche « personnellement accompagné » : même si d’autres font la démarche en même temps et s’il y a quelques indications données à tous concernant les manières de prier, c’est la personne qui fait son chemin et elle rencontre l’accompagnateur chaque jour, si pas deux fois par jour, afin d’adapter chaque étape à son vécu.

Programme de nos activités

retraites ignatiennes
exercices spiritels