Vous êtes ici : Accueil > Programme > Sessions > « Les Confessions » d’Augustin

« Les Confessions » d’Augustin

Le Berbère Augustin (354-430), à travers son autobiographie, Les Confessions : « Dieu écrit droit avec des lignes tortueuses »… et nos zigzagantes démarches.

Se convertir, c’est changer de route. Mais nos chemins de vie ne se croisent pas à angle droit : « Dieu écrit droit avec des lignes tortueuses ».

Ainsi des conversions d’Augustin, racontées dans le livre des CONFESSIONS.

Nous suivrons ce parcours d’Augustin avec ses « lignes tortueuses », attentifs à ce Dieu « au travail et en travail » dans les méandres d’une vie.

  • Se convertir suppose qu’on marche sur le CHEMIN DU DESIR.
    Quelle est donc cette dynamique du désir qui irrigue nos vies ? Ses chances, ses risques, ses écueils ?
  • Invitation à relire, et peut-être à partager, nous aussi, les jalons de notre histoire avec Dieu : leur sillage de lumière, de parfum, de goût… Mais aussi les combats : c’est qu’il faut un effort pour libérer en nous l’homme qui vit de l’Esprit.
  • Aujourd’hui, beaucoup de jeunes se mettent ou se remettent en chemin, vers eux-mêmes et vers le Christ. Nous entrecroiserons l’un ou l’autre de ces chemins avec celui d’Augustin (Etty Hillesum …)


Au programme :

  • Topos
  • Temps d’intériorisation à partir d’une question
  • Partages en petits groupes de 6-7 participants
  • Temps de prière commune à partir de psaumes commentés par Augustin
  • Soirée (ré)créative

Du V. 14 (18h15) au D. 16 (17h00) septembre 2018

Animateur  : P. Pierre Ferrière, jésuite anime et accompagne, à La Pairelle et en France, des parcours d’Exercices Spirituels, balisés par Ignace de Loyola. Auteur d’un livre sur saint Pierre Favre, premier compagnon d’Ignace.


Extrait d’une interview d’Augustin sur la vie spirituelle :

Quels conseils pratiques donneriez-vous, Augustin ?
D’abord l’intériorité, vous savez bien que je reviens souvent là-dessus : « Rentre en ton cœur, c’est là que tu verras ce que tu pressentais de Dieu, car c’est là qu’est l’image de Dieu. Dans l’homme intérieur habite le Christ, dans l’homme intérieur l’homme est renouvelé à l’image de Dieu et connaît son créateur à travers son image » (in Jo 18, 10). Parce que « tu sors toujours dehors, tu refuses de revenir à l’intérieur. Celui qui t’enseigne est à l’intérieur… C’est à l’intérieur que nous entendons la vérité » (in Ps 139, 15).
Recueillement, dites-vous ? Un retour sur soi, une analyse de ses états psychologiques ?
Peut-être, mais plus profondément, plus qu’une recherche de son intérieur, il me semble qu’il s’agit d’un rassemblement de son élan intérieur, de ses désirs, de ses amours, autour de l’amour du Christ qui est le centre de notre vie (Conf, X, 38), alors que nous nous dispersons dans les créatures. Le Christ est venu « pour que nous revenions à notre coeur, et que nous l’y trouvions » (Conf, IV, 19). A SUIVRE…

titre documents joints

10 juillet 2018
info document : PDF
403.6 ko

Programme de nos activités

retraites ignatiennes
exercices spiritels