Vous êtes ici : Accueil > Accueil > Com > Echos du Bonhomme Hiver

Echos du Bonhomme Hiver

Ce mardi 6 mars 2018 à La Pairelle, nous avons réduit en cendre le bonhomme hiver.

Grâce à la communauté de l’Arche qui l’a fait, il avait fière allure le bonhomme. Plus vrai que nature qu’il était avec son bleu de travail, son casque de chantier sur la tête, le tournevis dans une main, le marteau à la ceinture, et pour sa sécurité son gilet orange fluo. Un vrai bâtisseur notre bonhomme. D’ailleurs les métiers du bâtiment étaient à l’honneur.

Un gentil animateur quelque peu déjanté a eu tôt fait de se rendre à l’évidence : construire une maison n’est pas évident. Il pensait en venir à bout en deux coups de cuillère à pot, mais il s’y est cassé les dents.
Un chanteur hawaïen a bien essayé de lui donner un coup de main, en vain. Alors l’équipe d’animation a proposé que l’on s’inspire de l’histoire des trois petits cochons.

Pour l’occasion, elle l’a projetée en plein air sur un écran géant. La morale de cette histoire nous enseigne qu’une maison en pierre n’a rien à craindre du grand méchant loup.

Et puis nous avons chanté à pleine voix. Au bout d’un moment nous avons été pris d’une faim de loup. Heureusement tout était prévu. Un buffet attendait les affamés. Une fois rassasiés de pasta ou de sandwiches à la choucroute les convives se sont rassemblés autour du feu. Le gentil animateur déjanté et quelques-uns de ses acolytes ont alors soulevé le bonhomme hiver, lui ont fait faire un tour de piste en saluant le public et l’ont déposé délicatement sur le brasier ardent du feu. Sous les cris de joie, acclamations et chansons de la foule le bonhomme hiver se transforma en homme torche. En peu de temps notre ouvrier du bâtiment fut carbonisé. Le bonhomme disparu, l’hiver ne va pas tarder à disparaître lui aussi. Du moins nous l’espérons. L’un et l’autre laisseront place nette pour construire de nouveaux projets. Une brique en porte-clés nous a été remise à cet effet.

Qui a dit que les traditions étaient mortes ? A La Pairelle, en tout cas, elles sont bien vivantes !

P. Guy DELAGE

Programme de nos activités

retraites ignatiennes
exercices spiritels