Vous êtes ici : Accueil > Programme > Sessions > L’appel à la conversion écologique dans l’encyclique Laudato Si’

L’appel à la conversion écologique dans l’encyclique Laudato Si’

Laudato Si’ questionne notre manière d’être au monde, à l’environnement, à notre maison commune.

Quelle est cette conversion écologique à laquelle nous sommes appelés ?

Que me demande-t-elle individuellement et avec d’autres ?

Dans un climat de prière et de fraternité, nous accueillerons pour nous les interpellations de Laudato si’ :

  • Quelle est cette conversion écologique à laquelle nous sommes appelés-es ?
  • Que me demande-t-elle, individuellement et avec d’autres ?
  • Que veut dire l’encyclique pour nos vies, au quotidien, de citoyens-nes, de travailleurs-euses, de chrétiens-nes ?
  • A quoi l’encyclique nous encourage-t-elle ? Quelles pistes d’action propose-t-elle ?

A partir de différents supports (extraits de Laudato si’, textes bibliques, vidéos, etc.), nous chercherons à comprendre de quelle manière l’appel à la conversion écologique rejoint notre expérience personnelle.

Nous alternerons des temps :

  • de réflexion ou prière personnelle ;
  • de topos d’introduction ;
  • d’échanges en groupes ;
  • de témoignages ;
  • de célébrations.

Du V. 9 (18h15) au D. 11 (17h00) juin 2017

Animateurs  :
Animateurs :

  • Claire Brandeleer, chargée d’étude et d’animation au Centre Avec.
  • Guy Cossée de Maulde sj, chargé d’étude et d’animation au Centre Avec.
  • Christophe Renders sj, directeur adjoint, animateur et accompagnateur de retraites au CSI La Pairelle
JPEG - 12.9 ko

Centre Avec : Centre Avec, centre jésuite d’analyse sociale (Bruxelles)

« Face à la détérioration globale de l’environnement, je voudrais m’adresser à chaque personne qui habite cette planète » écrit le Pape François en ouverture de sa lettre
Laudato si’.
De fait, par son analyse approfondie de la situation de notre monde mais surtout par sa tonalité joyeuse et son souffle, ce texte a trouvé un écho bien au-delà de l’Eglise catholique.
C’est une lettre qui engage tout être humain à prendre soin de la maison commune qu’est notre Terre.
Elle questionne notre manière d’être au monde, d’être en relation avec la multitude des êtres vivants et en particulier les plus fragiles.

«  La crise écologique est un appel à une profonde conversion intérieure. (…) Nous avons besoin d’une conversion écologique, qui implique de laisser jaillir toutes les conséquences de notre rencontre avec Jésus-Christ sur les relations avec le monde qui nous entoure. Vivre la vocation de protecteurs de l’oeuvre de Dieu […] n’est pas quelque chose d’optionnel ni un aspect secondaire dans l’expérience chrétienne ».
(cf. Laudato si’, 217)

titre documents joints

25 avril 2017
info document : PDF
2.6 Mo

Programme de nos activités

retraites ignatiennes
exercices spiritels