Vous êtes ici : Accueil > Programme > Sessions > Pèlerinages et Chemin de Vie

Pèlerinages et Chemin de Vie

Se mettre en marche alors que nous sommes en marche...
Aujourd’hui, quête de sens oblige, les pèlerinages ont la cote ! Mais, prendre la route vers un autre lointain, quête égoïste ou altruiste, solitaire ou sociale ? Et Dieu dans tout ça ?

Partir en pèlerinage à pied ou en vélo jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle est une expérience humaine, spirituelle et religieuse exceptionnelle.
Partir pour s’émerveiller, se laisser envoûter par le silence et la solitude du Chemin, s’immerger dans la nature, se fondre dans les paysages.
Partir pour découvrir l’inattendu, pour s’aventurer dans l’inconnu…

Partir pour Compostelle, c’est mettre ses pas dans ceux des milliers de pèlerins qui, depuis plus de 1000 ans, sillonnent nos régions.
C’est découvrir pas à pas les traces que tous ces marcheurs de Dieu ont imprimées dans nos villes et nos campagnes.
C’est explorer tous ces témoignages de Foi et de fraternité qui ont contribué à construire l’Europe.

• Y a-t-il une spiritualité propre aux chemins de St Jacques ?
• Y a-t-il un avant et un après ?
• Que vous apportent ces différentes expériences de pèlerinage ?
• Peut-on dire que le chemin est synonyme de rencontre, d’amitié ?
• Et quand la route est finie, c’est le chemin intérieur qui commence ?

Au programme :
♦ Introductions et pistes de réflexions données par l’équipe d’animation,
♦ Temps d’intériorisation personnels et de partages,
♦ Projections de film et montages dias au cours des soirées,
♦ Syllabus remis aux participants,
♦ Célébrations

Du V. 28(18h15) au D. 30 (17h00) avril 2017

Animateurs  :

  • Jean-Louis Lieutenant, par deux fois pèlerin vers Compostelle au soir d’une carrière dans la recherche mathématique et l’industrie
  • Pierre Genin, Professeur de religion, auteur de « Pèlerin de St Jacques, Lève-toi et Marche » (2007)

«  C’est comme si, j’avais eu en 184 jours une mini-vie. J’ai fait une
traversée totale de l’humain. J’ai éprouvé une palette d’impressions, j’ai
vécu une solitude totale et une grande exaltation. Dans cette solitude, on
va loin au dedans de soi-même, il y a des moments de non-sens… Je me demandais : “Qu’est-ce que je fais là ? Est-ce utile ce voyage ? ” Des
questions de fond ont surgi et on se rend compte qu’au-delà de toute cette
nuit, une LUMIÈRE a jailli !
 »

Sébastien de Fooz, Un long chemin de paix

titre documents joints

16 novembre 2016
info document : PDF
2.4 Mo

Programme de nos activités

retraites ignatiennes
exercices spiritels